Wednesday, June 10, 2009

www.LESGRANDSRANGS.COM

Fin 2009, ferme Tourilli veut ouvrir un nouveau chapitre de son histoire pour éviter de s’éteindre comme les étoiles filantes. En effet, après avoir passé huit ans a « trimer » les percées de soleil dans notre atelier du 1541 rang Notre-Dame, notre salut nous viendra en augmentant notre capacité de production a l’échelle de notre reconnaissance : notre mission : offrir des fromages artisans, biologiques, de qualité supérieure, ancrés dans Portneuf a une clientèle avisée et gastronome du Québec, Ontario et Nouvelle-Angleterre.
Le projet est a la mesure de Tourilli : une fromagerie HACCP de 10 000pi2 avec équipements spécialisés, bistro, boutique de vente et centre d’interprétation de la paysannerie. Mais pourquoi faire seul, quand on peut utiliser les leviers collectifs ? Afin de regrouper les forces d’avenir de Portneuf et ses voisins; offrir à nos citoyens-mangeurs un terroir et accessible, Tourilli veut s’installer au sein d’une famille de cœurs et d’esprit …

Les Grands Rangs, Coopérative de solidarité des terroirs de Portneuf

Objectif : Offrir à des fermes et artisans du terroir le pouvoir de prendre en main leur transformation, leur mise en marché et se doter de services adaptés à leurs besoins

Sous quelle forme : Une coopérative de solidarité, où seront membres les artisans, les fermiers, les chefs, les travailleurs et des sympathisants (VOUS !!!).

Le projet est ambitieux et non conventionnel. Un budget de un million et demi, un bâtiment vert, une cuisine d’établissement où les producteurs et artisans pourront mettre au point et transformer leur produits, une fromagerie artisanale, des chèvres dans la montagne, un bistro espace-culturel, une boutique de produits locaux, etc…

Nous vous interpellons aujourd’hui car nous avons besoin de votre appui à titre de membre de soutien. En devenant membre des Grands Rangs, vous appuierez une économie des terroirs, québécoise, biologique et engagée.

Tous les détails au WWW.LESGRANDSRANGS.COM
www.fermetourilli.com

« Nous sommes une armée de rêveurs... et c'est pour cela que nous sommes invincibles »

2 comments:

  1. Très chers Tourriliens! (:D) J'ai pu voir votre émouvant témoignage dans le documentaire ''le reel du fromager'' il y a quelques mois et ai depuis décider de m'ateler définitivement à la consomation de fromages et autres produits d'ici.

    En visite au marché jean-talon, plus précisément à la boutique ''Qui lait cru?'', j'ai pu gouter à l'un de vos fromages. Malheureusement pour moi, il faut croire que mes papilles ne supportent pas le gout très fort de vos fromage... moi qui voulait tant vous apporter mon soutient (même de loin!)...

    Voilà donc le but de ce (long!) commentaire: que pourrais-je faire moi aussi afin de voir survivre les trésors de notre culture tel que votre fromagerie?

    Merci!

    Émilie Dagenais

    ReplyDelete
  2. Tout dépendant de l'affinage, mes fromages sont de doux a fort.. A 15 jours ils sont frais-lactiques-acidulés.., a 30 jours il deviennent demi-ferme avec des moisissures de bleu, donc plus piquant et plus typé..
    Il faut donc choisir selon le degré d'affinage.. C'est généralement la job du détaillant d'aiguiller selon l'affinage du moment..
    merci
    eric

    ReplyDelete

There was an error in this gadget
There was an error in this gadget